Appel d’Offres Sur un Juge de la CPI Pour Entendre l’Affaire Contre Bett Flops

Une tentative de contester la nomination d’un juge pour entendre l’affaire contre un Kenyan devant la Cour pénale internationale a échoué. Le Bureau du Conseil public de la défense (OPCD) basé au tribunal de La Haye avait demandé à être autorisé à contester la nomination de la juge Reine Adelaïde Sophie Alapini-Gansou au lieu d’un banc de trois juges, au nom de l’avocat Philip Koech Bett qui est pas actuellement représenté dans la procédure.

C’est dans la requête que l’avocat principal de l’OCPD, Xavier Jean Keita, avait cherché à représenter et à protéger les droits de Bett, ainsi que de tout autre suspect potentiel qui ferait l’objet d’accusations en vertu de l’article 70 du Statut de Rome concernant l’administration de la justice.

Il a affirmé que la cour avait utilisé une loi selon laquelle les pays membres de la CPI n’avaient pas pris la décision de nommer le juge unique.

Rejetant la demande, le président de la division préliminaire, Tomoko Akane, a déclaré que la composition de la décision de la chambre avait été prise dans le cadre de ses fonctions conformément au règlement du tribunal.

Il a déclaré qu’aucune procédure concernant le cas de l’avocat Paul Gicheru et Bett n’était actuellement pendante devant le président de la Division préliminaire.

Dans la décision rendue vendredi, le juge Akane a déclaré que c’était en raison des raisons avancées par le tribunal qu’il n’avait pas le pouvoir de se prononcer sur le fond de la demande.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.