Des Tribus Libyennes Poursuivent en Justice Haftar Devant la CPI Pour Massacre de Civils

Les tribus toubou de Libye ont intenté mardi une action en justice devant la Cour pénale internationale (CPI) contre le chef de guerre Khalifa Haftar pour le massacre de l’année dernière dans la ville de Murzuq.

Dans un communiqué, le chef de la tribu Issa Abdel-Majid Mansour a déclaré que le procès vise à «punir les criminels et les terroristes qui ont commis le massacre en bombardant un quartier résidentiel de la ville de Murzuq».

“Le massacre douloureux qui a été commis intentionnellement contre les tribus toubou à Murzuq par les milices de Haftar a été perpétré par des avions de combat appartenant aux Émirats arabes unis”, a déclaré Mansour.

Le 4 août 2019, au moins 40 personnes ont été tuées et des dizaines blessées lors d’une frappe aérienne des milices de Haftar dans un quartier résidentiel de Murzuq.

Les tribus Toubou ont déclaré leur soutien au gouvernement d’accord national reconnu par l’ONU et ont rejeté tout coup d’État contre la révolution libyenne.

La Libye est déchirée par la guerre civile depuis l’éviction du défunt dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Le gouvernement libyen a été fondé en 2015 en vertu d’un accord dirigé par l’ONU, mais les efforts pour un règlement politique à long terme ont échoué en raison d’une offensive militaire des forces de Haftar. .

L’ONU reconnaît le gouvernement dirigé par al-Sarraj comme l’autorité légitime du pays, car il combat les milices de Haftar – avec le soutien de l’Arabie saoudite, de la Russie, de l’Égypte, des Émirats arabes unis et de la France – depuis avril 2019 dans un conflit qui plus de 1 000 vies.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.