La Cour Africaine de Justice Juge Gbagbo Digne de la Présidence Ivoirienne

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a décidé vendredi de rejeter l’exclusion de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo des prochaines élections présidentielles du 31 octobre – ordonnant à l’Etat ivoirien de “prendre toutes les mesures nécessaires pour lever immédiatement tous les obstacles” entravant sa participation dans la course car son absence de signature sur la candidature – déposée par des partisans en son nom compte tenu de son exil actuel en Belgique, a vu le Conseil constitutionnel ivoirien la juger irrecevable.

La Cour a également ordonné à l’Etat ivoirien de “suspendre la mention de la condamnation pénale du casier judiciaire” de Gbagbo et avait déjà rendu une décision similaire – condamnant l’Etat ivoirien pour un autre opposant, l’ancien chef rebelle et ancien Premier ministre Guillaume Soro, dont la candidature a également été rejetée par le Conseil constitutionnel après une condamnation judiciaire.

Acquitté devant un tribunal de première instance de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale, Gbagbo, 75 ans, attend un éventuel recours en Belgique pour pouvoir retourner dans sa Côte d’Ivoire natale – dont les autorités refusent, selon ses avocats, pour lui délivrer un passeport.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.