La CPI Enverra une Equipe en Libye Pour Enquêter sur les Tombes de Masse

Une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) se rendra en Libye vendredi pour inspecter les charniers découverts dans la ville de Tarhuna, a annoncé mercredi l’armée libyenne. La délégation enquêtera également sur les personnes impliquées dans des crimes de guerre en coordination avec le bureau du procureur de Tripoli, a annoncé le bureau des médias de l’opération Burkan Al-Ghadab (volcan de la rage) dirigée par le gouvernement dans un communiqué.

Le 7 juillet, la CPI a décidé d’envoyer une équipe pour enquêter sur les crimes de guerre commis par les forces fidèles au chef de guerre libyen Khalifa Haftar dans la ville, y compris la question des fosses communes et la pose de mines pièges par les milices de Haftar.

La Libye est déchirée par la guerre civile depuis l’éviction du défunt dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011.

Le gouvernement d’accord national a été fondé en 2015 dans le cadre d’un accord dirigé par l’ONU, mais les efforts pour un règlement politique à long terme ont échoué en raison d’une offensive militaire des forces de Haftar.

L’ONU reconnaît le gouvernement de Fayez al-Sarraj comme l’autorité légitime du pays.

Tripoli lutte contre les milices de Haftar depuis avril 2019 dans un conflit qui a fait des milliers de morts.

Ces derniers mois, alors que les milices de Haftar ont été contraintes de battre en retraite par le gouvernement légitime avec l’aide de la Turquie en matière de sécurité, de nombreuses fosses communes ont été découvertes dans les zones contrôlées par les milices.

La Turquie soutient également le gouvernement dirigé par Al-Sarraj.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.