Le Parlement Panafricain Commémore la Journée de l’Afrique Avec un Engagement Virtuel avec les Sociétés Civiles et la Diaspora Africaines

Le Parlement panafricain, le 25 mai 2020, à l’occasion de la commémoration du 57e anniversaire de l’Union africaine, a organisé deux engagements virtuels; Rencontre avec les sociétés civiles: réflexions sur l’Agenda 2063 et Faire taire le pistolet à 9h00 CAT. Et la réunion consultative de la diaspora africaine du Parlement panafricain à 14h30 CAT.

Soloman A. Dersso était d’avis que le développement du continent africain dépendait de la capacité de s’engager honnêtement sur des questions persistantes telles que les droits de l’homme et la gouvernance.

L’engagement virtuel avec les sociétés civiles porte sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063 dans le contexte de Covid-19.

Hon. Bouras Djamel, président par intérim du Parlement panafricain, a ouvert l’engagement avec les OSC dans le cadre de la commémoration de la Journée de l’Afrique. Selon lui, «la clé pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés en tant que continent est l’unité».

«Les parlementaires doivent participer vigoureusement au processus de recherche de solutions pour les citoyens africains conformément à leur mandat. Covid-19 a un impact sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063, par conséquent, nous devons jouer pleinement notre rôle ». C’était Charge du l’hon. chef Charumbira.

Les représentants de la société civile ont appelé les membres du Parlement panafricain à surveiller les ressources allouées à la lutte contre Covid-19, déclarant que cela a été le facteur actuel de blocage des progrès de l’Agenda 2063.

Le deuxième engagement virtuel; Début de la réunion consultative avec la diaspora africaine.

Les discussions ont porté sur l’Agenda 2063 et les opportunités économiques et les domaines de collaboration au sein de l’Union africaine.

Le président par intérim du PPA; Hon. Bouras Djamel a appelé le PPA à travailler avec les Africains de la diaspora pour répondre aux aspirations du continent, et a également appelé la diaspora à découvrir ce qu’ils pourraient faire pour l’Afrique car la diaspora a des contributions importantes à apporter dans le processus d’actualisation de l’agenda 2063. Il a conclu en déclarant que l’Afrique avait tant donné, qu’il était temps de redonner.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.