LE RESEAU AFRICAIN POUR LA JUSTICE PENALE INTERNATIONALE CONDAMNE LA VIOLENCE ET LES MEURTRES AU MALI LE 23 MARS 2019

 

Communiqué de presse 28 mars 2019

Le Réseau Africain pour la Justice Pénale Internationale (RAJPI) condamne profondément l’attaque perpétrée le samedi contre le peuple malien. Le massacre qui a eu lieu à Ogossagou dans la région centrale du Mali, a visé la minorité ethnique fulani, faisant plus de 157 morts, dont des femmes et des enfants. Cet acte a choqué la conscience de l’humanité.

Le RAJPI compatit avec les victimes et leurs familles pour ces crimes horribles et appelle la communauté internationale à prendre des mesures sérieuses pour que ces incidents ne se reproduisent plus et que les coupables soient dûment réprimés.

L’attaque contre le peuple malien et de nombreux autres crimes atroces perpétrés sur le continent africain est un coup de semonce pour le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine pour qu’il s’acquitte de sa responsabilité en vertu de l’article 7 et prenne des mesures strictes pour maintenir la paix et la sécurité des vies dans la région. Le droit à la vie devrait être garanti aux citoyens et personne ne devrait être privé brutalement ou arbitrairement de son droit fondamental à la vie.

Le RAJPI fait appelle au président de l’Union africaine d’envoyer une mission urgente ainsi que la force d’intervention rapide pour apporter la stabilité non seulement au Mali, mais également aux autres pays en proie à des violences sur le continent.

Le RAJPI invite le gouvernement du Mali à mettre fin à la violence et poursuivre les responsables de ces actes inhumains et criminels.

Enfin, nous appelons la procureure de la CPI, Mme Fatou Bensouda, à ouvrir une enquête sur les violences au Mali et à poursuivre les auteurs si l’État ne coopère pas en vertu du principe de complémentarité

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.