LE RÉSEAU AFRICAIN POUR LA JUSTICE PÉNALE INTERNATIONALE SALUE LE CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ DE L’UNION AFRICAINE D’AVOIR PRIS DES MESURES CONTRE LA CRISE AU SOUDAN

 

Communiqué de presse du 06 juin 2019

Le Réseau africain pour la justice pénale internationale (RAJPI) se félicite de la suspension du Soudan par l’Union africaine à ne participer à aucune de ses activités jusqu’à nouvel ordre. Cette décision est un pas dans la bonne direction et prouve que l’Afrique est vraiment sensible au bien-être des populations et que l’impunité ou l’insubordination ne sera pas tolérée.

 

Le massacre d’innocents civils soudanais par le Conseil Militaire Transnational (CMT) est inacceptable et constitue une violation flagrante du droit à la vie et de tous les principes qui régissent la conduite d’une nation civilisée. Il est temps de mettre en place des mesures strictes pour lutter contre cette violence.

 

Tout en félicitant l’Union africaine pour ce développement, nous sommes solidaires avec le peuple soudanais et appelons l’Union Africaine, l’ONU et d’autres société civile internationale à envoyer des missions de maintien de la paix au Soudan jusqu’à la tenue des élections. Le CMT ne peut pas continuer à faire ce qu’il veut. La tyrannie devrait être totalement éliminée au Soudan.

 

 

Signé

Le Réseau Africain pour la Justice Pénale Internationale.

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.